Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 12:54

Ravie.

 

Le conflit, la femme et la mère, Elisabeth Badinter . J’ai vraiment hâte de le lire. 

Pourquoi ?

 

Parce que je pense être une excellente mère. Véridique.

 

 Pourtant il n’empêche que l’on supporte au quotidien ces petites agressions du type :  "Comment tu ne l’as pas allaitée , elle a un rhum , c’est le manque d’anticorps ça "; " Faudrait lui mettre des chaussures plus montantes,  d’accord vous avez 10 minutes pour préparer votre fille malade, pour voir le médecin qui vous a dit de passer de suite sinon il n’avait plus de place, mais quand même les chaussures montantes";"Ha quand tu étais enceinte tu as bu un verre de VIN rouge à table haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa. Ba oui …"

Et je vous en passe, mais alors c’est du quotidien.

 C’est pour ça j’ai préféré dire de suite que j’étais une mère en rodage même si je dois dire que je suis assez excellente, que ma fille est magnifique , et que lorsque tu fais les trucs soit disant naturalistes on te traite de BOBO, tu files du bio, ha bon ( dédaigneux)  quand tu ne le fais pas, on te laisse penser que tu n’es pas très soucieuse de l’avenir  de ton enfant et de sa santé , que tout est  de l’instinct : être enceinte, savoir filer un bain, nourrir, dormir 2heures par nuit et rester une femme en talon ….

 

Alors je vais le lire ce livre où l’on a un avis d’intellectuel praticien (Femme, mère , philosophe) en même temps je préfère prendre mes  sources  chez elle que chez un quelconque people , sportif, où le quidam du coin interviewé par un journaleux pour illustrer un énième  nouveau sondage sur la place de la femme à travers les âges.  

 

Bon je descends l’acheter [ Chéri tu peux me l'acheter en rentrant du taff]  dès que ma fille sera soignée parce qu’elle a une laryngite + poussée de dents + inflammation des tympans et que en super maman que je suis :  debout à 3h00 du matin  pour prise de dolipran, rdv chez le médecin ( forcing)  à 9h40  + achat des médocs , préparation du repas bio mouliné + mon entreprise.

Pendant que ma moitié s'est levée à 6h30 , douche Costume _ parti au taff 7h30 voire plutôt , ira me chercher mon livre  et me prendre du lait et du café en rentrant d'une  grosse journée devra écouter pour la 3ème fois mon Rdv chez le médecin , et que je me suis bloquée le dos parce que je me suis contrariée chez le médecin vu que ma fille pleurait tout ce qu'elle savait !

 

Bon d’accord je ne filerai pas ma place pour tout l’or du monde , lui non plus ...enfin 3 fois la même histoire c'est pas tout a fait exact 4 ou 5  ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gentleman W. 13/02/2011 09:12



ELisabeth Badinter a le mérite de réveiller les femmes, féministes des premiers jours ou nouvelles féministes ou simplement vous, elles et les autres. Vous êtes toutes différentes, et cette
liberté fait vos choix sur l'alaitement, la sexualité, le travail, la vie en couple, vos choix de mode.


Elle ravive la flamme, mais attention aussi, elle a des positions qui ont pris la poussière. Du moins qui manque de cohérence avec des vies de mères célibataires (très ou trop nombreuses) et le
rôle des nouveaux pères qui aiment la famille et surtout leurs femmes.



IK 15/02/2010 15:07


Réac' Va ! Fais Gaffe ! bon je retourne sur ma brochure ! J'ai un métier moi MONSIEUR !


Christophe 15/02/2010 14:56


Pfff.. C'est plutôt 9-10 fois l'histoire ;)
et en plus depuis quand les femmes ont le droit de lire des livres sur l'émancipation... pas question que je cautionne.. ;)


IK 15/02/2010 14:25


Pour le moment je ne l'ai pas lu mais j'ai cru comprendre que justement elle montrait a quel point on demande des choses pas possible aux mères sous le couvert de libéralisation , d'égalité etc
Donc je vais le lire pour en parler parce que j'aime assez sa vision du féminisme, sa compréhension et son intelligence .


frogita 15/02/2010 14:16


Pauvre Romy (et maman qui subit)...
Et ouais t'es BOBO et alors au moins elle mange sain mais si ce ne fut pas le sein (ouh ouh).
Par contre je ne suis pas sure d'être en totale adéquation avec ce que la dame elle va dire.. toujours plus facile d'être libérée, égalitaire, et bla bla bla quand on est un tant soit peu
privilégiée (en gros il y a peut être des réalités de la vie auxquelles elle n'est guère confrontée)